stieg_larssonLa surprise éditoriale que personne n'attendait de la fin d'année 2007. Ce volume est le premier d'une trilogie appelée Millenium. Au départ, son auteur avait prévu une dizaine de volumes, mais il est décédé avant. Cela n'enlève toutefois rien à la force de ce premier opus.

Mikael Blomkvist, journaliste réputé intègre, travaille pour Millenium, une revue d'économie qui ne ménage pas ses critiques contre le capitalisme et les grands patrons suédois. Mais il est condamné à de la prison pour avoir accusé sans preuves une des plus grandes fortunes du pays (tiens, tiens, cela rappelle quelque chose !). Profitant de la médiatisation de l'affaire, un autre grand industriel le contacte pour résoudre une énigme vieille de plus de 40 ans. Le hasard des rencontres va l'amener à travailler avec Lisbeth Salander, jeune femme quasi autiste, complètement marginale, mais génie de l'informatique et bien introduite dans le monde des hackers.

Vous l'aurez compris, l'intrigue, haletante et admirablement bien ficelée, n'est ici qu'un prétexte pour dévoiler la face sombre du capitalisme suédois (mais aussi international). L'auteur met aussi en avant les compromissions d'un certain nombre de journalistes avec les milieux politiques. Cela se passe en Suède, mais a une incroyable résonance avec l'actualité Française. Ce qui explique peut-être l'immense succès, largement mérité, remporté par cette trilogie. Une fois fini le premier volume, on a qu'une envie, lire le second.

P.S. : les trois titres peuvent se lire indépendamment, cependant il vaut mieux commencer par le premier, puisqu'il présente et installe les personnages.