westlake

En ces temps de grands rimas et avec cet hiver qui n'en finit pas, rien de mieux qu'un bon Donald Westlake, et celui-ci particulièrement pour sa drolerie.

Fred Fitch est un américain moyen qui vit seul. Il mène une vie tranquille, si ce n'est qu'il est particulièrement crédule, et donc se fait avoir par les arnaqueurs en tous genres. Alors, quand on lui annonce qu'il hérite d'une fortune de la part d'un oncle qu'il ne connaît pas, il commence logiquement par croire à une arnaque. Pourtant, il s'agit bien de la réalité. Malheureusement, les filous de toutes sortes savent eux aussi qu'il a hérité.

Donald Westlake a un don : celui de prendre des personnages et des situations les plus invraisemblables possibles et de rendre le tout crédible. Mais là, il atteint des sommets, tout est hilarant, et d'une inventivité ! Les personnages sont tous plus abracadabrantesques les uns que les autres. Je n'en citerai qu'un pour donner une idée, ce voisin de Fred Fitch qui a passé toute sa vie à écrire un livre qui tient dans une malle, lequel livre ne raconte ni plus ni moinsla façon dont les romains auraient conquis la Gaule s'ils avaient eu des avions. Complètement fou, vous dis-je.

Et les situations ! ubuesques, délirantes, improbables ! Comme celle où le héros décide de passer par le jardin de ses voisins et atterri dans une montagne de ressorts.

Mais attention, Westlake n'est pas que drôle. Il raconte aussi des histoires, et il sait mener un suspens jusqu'au bout. Parce qu'au bout du compte, on y croit à ce maladroit de Fred Fritch, et il devient très vite possible qu'il ne soit entouré que de personnes mal intentionnées. D'ailleurs, au bout d'un moment, on ne sait plus qui sont les bons et qui sont les mauvais.

Bref, vous l'aurez compris, j'ai aimé ce livre. Mais de toutes façons, il faut tout lire de Donald Westlake !