Bon, je le reconnais d'emblée, d'un point de vue politique et idéologique, Lynyrd Skynyrd c'est pas trop ma tasse de thé. Ces types qui se revendiquent Républicains, brandissent le drapeau confédéré à chacun de leurs concerts, défendent des valeurs réactionnaires, rétrogrades, qui ne sont pas les miennes. Seulement, voilà, musicalement, les premiers albums, quand même, ça envoie. C'est du rock, du bon, du surpuissant.

Ce que l'on appellera plus tard le rock sudiste, c'est eux, Lynyrd Skynyrd qui en sont à la base, avec les Allman brothers band. Une musique qui remonte aux sources du blues en laissant en part importante aux solos de guitare, le tout influencé par le folk et la country. Mais Lynyrd Skynyrd va plus loin en s'inspirant aussi du rock anglais, surtout, ils vont innover avec trois guitares solistes (quatre parfois sur scène). Bref, Lynyrd Skynyrd, ça déménage.

S'il est formé en 1964, le groupe ne sortira son premier album qu'en 1973, "(Pronounced 'lĕh-'nérd 'skin-'nérd)". L'album sera un immense succès, porté par le single qui clôt la face B : "Free bird". Un résumé à elle seule du rock sudiste : une petite ballade qui se termine en un déferlement de guitares. Conçue au départ autour d'une ligne mélodique, la chanson va s'étoffer de concerts en concerts pour durer jusqu'à 9 minutes sur l'album (12 à 13 en concerts). Ce qui en fait toute la saveur, c'est l'immense solo de guitares au coeur de la chanson ; une véritable prouesse technique, encore aujourd'hui considéré comme un des plus grands morceaux de guitare de l'histoire du rock.

Cette chanson qui raconte (ici) l'irrépressible attrait d'un homme pour la route et le voyage, va devenir l'embême de tous les bikers, leur chanson fétiche.

Pour la vidéo, j'ai trouvé un extrait d'un concert donné par le groupe à Oakland, le 4 juillet 1977. La date n'est pas anodine, puisque c'est quelques emaines avant un tragique accident d'avion qui décimera la moitié du groupe. Ce concert fut donc l'un des derniers du groupe dans la formation qui les verra connaître leurs plus grands succès.

 

PS : comme vous l'avez remarqué, il ne s'agit pas ici d'un album en entier, mais d'une seule chanson. "Free bird" débute en effet une nouvelle catégorie, intitulée "singles". Il y aura toujours des billets sur des albums en entier, mais moins fréquemment, juste une question de temps.