robert bloch

Drôle de livre que celui-ci. Drôle déjà de par sa genèse. Robert l'écrit en 1957, alors qu'il est un auteur reconnu. Passionné de cinéma depuis sa trendre enfance, il veut, dans cet ouvrage, rendre hommage aux héros déchus de sa jeunesse. "Le Crépuscule des stars", qu'il envisage d'intituler alors "Colossal" se passe donc entièrement dans le monde du septième art, à la grande époque du cinéma muet. Ce livre est conçu pour être le premier volet d'une trilogie qui se déroulerait à trois périodes clefs de l'histoire de Hollywood. Oui, mais voilà, Robert Bloch est avant un auteur de Thrillers, un peu fantastiques, des livres qui se vendent bien. "Le Crépuscule des stars" tranche avec sa production habituelle. Il va avoir beacoup de mal à trouver un éditeur. Onze longues années en fait, pour que le livre sorte dans une petite maison d'édition, sous un mauvais titre, quasi clandestinement. Robert Bloch n'écrira pas la suite. Avec le temps, "The Star-stalker", titre de l'édition en anglais, est considéré comme un classique, un chef-d'oeuvre. Son chef-d'oeuvre.

Drôle de livre également de par son histoire. Voici un roman noir où ne circulent aucun policier, aucun cadavres, aucune enquête, et pourtant il est bel et bien  publié en poche chez Rivages/Noir, ce qui se fait de mieux en ce moment dans l'édition française au niveau polar. A la lecture, la raison en est pourtant évidente. Si l'intrigue n'a de fait rien de policière, Bloch construit cependant son récit comme un véritable suspens. Tout le monde sait qu'à la fin des années 20, l'arrivée du cinéma parlant a complètement changé la donne, qu'à la fin de 1929, le krach de Wall Street a aussi touché Hollywood de plein fouet, mais ce qu'on ne sait pas, c'est ce que sont devenus toutes ces vedettes du cinéma muet qui ne survivront pas à ces catastrophes, c'est comment et pourquoi tout un monde c'est écroulé sans que personne ne s'en offusque. C'est ce que raconte admirablement bien Robert Bloch.

L'histoire ? Oh, elle est simple. C'est celle de Tommy Post, simple commis dans un grand studio d'Hollywood au début des années 20, alors que l'effervescence créatrice règne et que toutes les audaces sont permises et qui va peu à peu gravir les échelons pour devenir un des plus grands scénaristes du cinéma muet. A travers son histoire, c'est aussi celle du cinéma muet. Un art en pleine jeunesse, en pleine expansion, qui draine les espoirs les plus fous, les comportements les plus excentriques, mais qui déjà, se fait manger par le monde de la finance. Mais pourquoi en raconter plus ? Le mieux ne serait-il pas de le lire ? Essayez, j'en suis sûr, vous ne serez pas déçus.